L'Océane des Alpes

Comédie romantique sous la neige

Résumé

Que feriez-vous si un séduisant trentenaire, spécialiste des nouvelles technologies, vous annonçait qu’il allait vous remplacer par un ordinateur ?
À trente ans, Océane Serpaton, verbicruciste de profession, ne va pas se laisser faire. Les mots croisés du Journal des Alpes du Sud, c’est elle qui les crée et elle compte bien le démontrer à ce Lyonnais en mocassins noirs brillants.
Sylvain Wood saura-t-il relever le défi ?

Extrait

 

Je cours, je cours jusqu’à la porte. Elle est à quelques mètres de moi. Mes talons hauts me font atrocement mal, c’était à prévoir vu que je n’en porte pas d’habitude. Ils me font regretter ma bonne vieille paire d’après-skis moelleux et confortables. J’arrive bientôt au but, je mets ma main droite sur la porte à battants, vous savez, une comme dans les saloons dans les westerns, celles qui passent d’un côté de la pièce puis de l’autre, comme un mouvement d’essuie-glace, et là, bam, le choc ! Je me retrouve propulsée un mètre en arrière, par terre, sonnée. Le temps s’arrête, et dans l’embrasure de cette porte rouge, je vois un jeune homme stupéfait. Me voici stupidement au sol, à le regarder, en plein milieu du couloir du palais des séminaires de Grenoble.

Merci pour vos commentaires :

 
 
 
 

Chronique des Lectures de Vanessa Les Lectures de Vanessa: L’Océane des Alpes (vanessa-et-ses-lectures.blogspot.com)

Je remercie l’auteure pour l’envoi de son service presse. J’ai vraiment passé un agréable moment avec Océane et Sylvain. Une histoire qui commence avec la rencontre chaotique de nos personnages. J’ai adoré les personnalités de nos deux personnages principaux. L’humour d’Océane m’a particulièrement touchée mais aussi le fait qu’elle soit « Miss Gaffe » encore plus. Le fait que l’on s’attache aussi à elle est surtout sa détermination dans la novella. Elle fera son possible pour démontrer qu’une verbicruciste est une profession qu’il ne faudra pas prendre à la légère. C’est d’ailleurs un terme que je ne connaissais pas avant d’avoir entamé ma lecture. Sylvain, quant à lui est aussi étonnant. Il va suivre Océane dans ses Alpes, contre son gré au départ, mais commencera à changer d’avis concernant cette demoiselle car elle possède le sens de l’hospitalité. C’est un homme qui a l’habitude de se faire dicter ses faits et gestes mais le plus beau dans cette histoire c’est qu’il va enfin ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure. Ce fut une magnifique découverte, un lecture douce qui fait du bien. Une plume très fluide, on n’a pas le temps de s’ennuyer ! Un récit avec une remise en question sur ce qui est le plus important dans la vie. A t’on besoin de matériel pour être heureux? On y rencontre de beaux messages que je vous laisse découvrir. J’ai eu vraiment du mal à quitter ma lecture tellement elle était addictive. Merci beaucoup à Cély Maurilonac pour cette belle Novella.

Labibliodemogo

♥ C’était une lecture amusante et vraiment adorable. Océane est une gaffeuse, à chaque instant elle n’en loupe pas une et du coup m’a fait beaucoup rire lors de ces petits moment de gêne.
J’ai découvert un nouveau métier (du moins le nom de ce beau métier), verbicruciste, la personne en charge des grilles de mots croisés. Et l’entendre en parler était émouvant car elle adore son métier, et donne énormément de plaisir grâce à celui ci. Et le fait qu’elle reçoive des petites lettres de personnes remplissant ses grilles était totalement adorable !
Sylvain, quant à lui, c’est typiquement un businessman, qui ne vit que pour le travail dans le domaine du professionnel et du personnel.
Ces deux personnages sont des pépites, si mignonne au fond.
Un défi ? Une semaine pour convaincre que le métier d’Océane ne peut être fait par une machine.
Et bien voilà donc une semaine énergique et intense en tout points !
Il se passe énormément de chose dans la vie de ses deux personnages lors de cette semaine, Sylvain sera métamorphosé, je n’en dirais pas plus car je ne veux pas que vous soyez spoilé malheureusement ! Car c’est une semaine vraiment intéressante et il ne faut pas en louper une miette !
Mais le mensonge ne va pas avec la passion… Tout bascule pour eux…
Vont-ils se retrouver ? Telle est la question importante de cette belle lecture !
Du coup, que ce soit leur rencontre ou la fin de cette lecture j’ai été prise d’une envie de rire à énormément de passages !
J’ai donc passé un agréable moment, et j’ai beaucoup aimé le petite anecdote du prénom d’Océane.
Merci à l’auteure pour son envoi et sa confiance en moi

CGV

(c) tous droits réservés - Cély Maurilonac - 2021